Entre deux voyages

Voyager n’exclut pas le plaisir de rester chez soi. Le nomadisme ne nous attire ni l’un ni l’autre. On aime partir et on aimer rentrer, et entre deux voyages on n’a pas un jour d’ennui. 

Yves

Pour ma part, c’est le vélo qui occupe tout mon temps libre (et ça tombe bien, tout mon temps est libre maintenant !). Alors j’explore toutes les facettes de l’endurance :

  • Bordeaux-Paris en 2014.

  • Paris-Brest-Paris en 2015 et en 2019.

  • Plus de 150 cols, le plus haut à 4818 m d’altitude

  • Trois participations à l’Etape du Tour et aux 24 heures cyclistes du Castellet.

  •  

Un seul regret : j’étais inscrit à la Transcontinental race en 2020, mais elle a été annulée (COVID …).

Olivia

  • Plus de 50 cols dont deux ascensions du Galibier et trois du Mont-Ventoux, le plus haut à 4818 m d’altitude. 

  • Plusieurs étapes de 200, 300, 350 km en tricycle.

  • Une participation à Toutes à Strasbourg, le rassemblement féminin de la FF Vélo.

  • Trois participations aux 24 heures cyclistes du Castellet.

0